Musée des alliés à Dahlem
Musée des alliés à Dahlem
la façade du batiment principal du AGD au printemps
la façade du batiment principal du AGD au printemps
Le portail d'entrée du AGD
Le portail d'entrée du AGD
1907
Das Architekten-Duo Friedrich und Wilhelm Hennings gestaltet nach Richters Wünschen die Gesamtanlage: das Haupthaus, mit drei Flügeln und 70 m hohem Turm, sowie neu Schülerheime westlich davon (Grundstück heute begrenzt von Königin-Luise-Straße und Clay-Allee). Das "Alumnat" soll westlich des Hauptgebäudes entstehen (Grundstück heute begrenzt von Königin-Luise-Straße und Clay-Allee): die "Schülerheimkolonie" - ein Villenviertel im Grünen, von deutschem Wald umrauscht...

la porte de Brandeburg
la porte de Brandeburg

La porte de Brandebourg (Brandenburger Tor en allemand) se situe à l'entrée ouest de l'ancien Berlin et est un symbole de la ville, mais fut pendant presque trois décennies le symbole de la division de la ville : le monument faisait partie intégrante du mur de Berlin. Elle fut érigée par Carl Gotthard Langhans (1732-1808) pour le roi de Prusse Frédéric-Guillaume II (1744-1797). Elle fut construite de 1788 à 1791 dans le style néoclassique, en s'inspirant du Propylée de l'Acropole d'Athènes.

East side Gallery
East side Gallery

Entre le pont Oberbaum et la gare de l'Est (Ostbahnhof), un éventail de fresques uniques longe l'ancienne bande frontière - un symbole de la victoire sur l'inhumanité. Après la chûte du mur en 1989 plus d'une centaine d'artistes sont venus du monde entier pour transformer avec leurs images le côté est du mur, jusqu'alors inaccessible . Les temps avaient changé - et avec eux l'aspect du mur.


Jusqu'à présent aucune autorité publique ni politique n'a voulu se prononcer ouvertement sur l'avenir de la galérie. L'association East Side Gallery e.V. a fait avancer le projet sans aucune participation (financière ou autre) de la part du gouvernement. Jusqu'à présent, seuls des donneurs privés l'ont subventionné. Ainsi, ces dernières années, deux fresques entiers ont pu être restaurés conformément à l'original. Il s'agit du fresque conçu par Günther Schäfer "Vaterland"(Patrie), restauré avec l'aide de la société LOBA, et du fresque peint par Narenda K. Jain, restauré par la Société historique de Güstrow. Le plus grand avancement, par ailleurs, a été la restauration de plus de 40 fresques de mai à juillet 2000, financiée par la Fédération allemande Verband der Lackindustrie.